Quatre expositions

immanquables

Hors-série
  • Crédit photo : Jamais Vu/Musée Hébert

JUSQU’AU 12 SEPTEMBRE • LA TRONCHE

COLLECTION PARTAGÉE

Le musée Hébert présente une cinquantaine d’œuvres choisies parmi les quelque 500 peintures, dessins et sculptures rassemblés par les collectionneurs isérois de l’association Pelle à gâteau.
 
Leur démarche ? Constituer un pot commun d’acquisitions et soutenir des créateurs de la région, voire au-delà.
 
L’exposition rend compte de 33 ans d’acquisitions : Léon Zack, Philippe Cognée, Avril, Alain Quercia, Enos, Ferro, Franta, Gaudu, Hollan, Moreaux, Pirot-Arcabas, Raza, Weil et beaucoup d’autres...
 
Visites commentées gratuites sur demande ou chaque 1er dimanche du mois à 15 h 30.
 
www.musee-hebert.fr - 04 76 42 97 35
Tous les jours sauf le mardi, de 14 h à 18 h. Entrée libre.
 
  • Crédit photo : Gustavo Hermano

JUSQU’EN OCTOBRE 2016 • GRENOBLE

AUSENCIAS / ABSENCES

En 1976, Gustavo Germano perd Eduardo, un de ses frères de 18 ans, emporté par la dictature argentine.
 
Âgé de 12 ans lors de cette tragédie, il en reste marqué à vie. 30 ans plus tard, devenu photographe professionnel, il prend contact avec d’autres familles ayant perdu des proches à l’époque du régime militaire, en Argentine et au Brésil.
 
Le nombre de disparus en Argentine, entre 1976 et 1983, est estimé à 30 000 personnes. Partant des albums de photos familiales, Gustavo Germano s’attache à refaire la même image, au même lieu, dans la même posture, mais cette fois sans la personne disparue.
 
L’impact est saisissant. L’exposition a déjà été présentée plus de 40 fois, dans dix pays différents : elle le sera pour la première fois en France au musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère.
 
www.resistance-en-isere.fr - 04 76 42 38 53 Entrée libre
  • Crédit photo : Musée de la Révolution française - Domaine de Vizille

JUSQU’AU 26 SEPTEMBRE • VIZILLE

FIGURES DE L’EXIL SOUS LA RÉVOLUTION

Le Musée de la Révolution française a réuni une trentaine d’œuvres mettant en scène le départ, l’errance ou le retour.

Parmi les personnages évoqués : Caius Marius et Brutus le Jeune,  républicains exilés de Rome, Homère le poète errant, Ulysse l’aventurier mythique ou encore Œdipe, le plus célèbre proscrit de l’Antiquité…

Une réflexion sensible sur ce thème de l’exil, qui traverse toutes les époques et notamment la nôtre.

www.domaine-vizille.fr - 04 76 68 07 35 - Entrée libre

  • Crédit photo : ENO Richard Hubert Smioth

JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE • LA CÔTE SAINT-ANDRÉ

BENVENUTO CELLINI : HISTOIRE D’UN OPÉRA

En 1838, Hector Berlioz s’empare d’un épisode de la vie de Benvenuto Cellini, sculpteur de la Renaissance, afin de composer son premier opéra.

Celui-ci connaît un échec retentissant lors de sa création à l’Opéra de Paris. Il faut attendre 1913 pour que l’œuvre soit redonnée sur la scène nationale française.

L’exposition du Musée Hector Berlioz retrace l’histoire de cet opéra et de son interprétation jusqu’à nos jours en présentant des costumes de scène, de grandes partitions manuscrites, des maquettes de costumes et d’autres objets rarement montrés.

Vous pourrez ensuite écouter cet opéra en version concert, sous la direction de François Xavier Roth, en présence de 190 musiciens et choristes de l’opéra de Cologne, dimanche 28 août pendant le festival Berlioz !

www.musee-hector-berlioz.fr - 04 74 20 24 88 – Entrée libre.

Publié le : 
07 juillet 2016