Le trail

La course nature

A fond

En quelques années, l’Isère est devenu le département du trail, ces courses en montagne qui allient effort et découverte. En témoigne la centaine d’épreuves organisée dès le printemps dans nos massifs. Envie de souffrir de plaisir ?

Par Richard Juillet ; photos B.Lavit, Terratrail.

  • Le Grand Duc offre des paysages inoubliables du massif de Chartreuse. Crédit photo / Terra trail
  • Le trail est un super moyen pour découvrir une région tout en pratiquant un effort physique. Crédit photo / B.Lavit

S'entrainer en Chartreuse

Cartusiana Bureau Montagne de Chartreuse est un regroupement associatif de professionnels des sports de montagne indépendants : accompagnateurs en moyenne montagne, moniteurs de VTT, traileurs…  

www.cartusiana.com

https://www.facebook.com/courirenchartreuse/

  • Le Trail du Circuit de la Sure, pionnier des courses en montagne.

 

Trail du Circuit de la Sure : le retour d'un mythe

Alors que la pratique de la course à pied est en plein essor en France, que le calendrier des courses locales et nationales est plus que jamais étoffé, qui parmi nous sait qu'une page importante de l'histoire de ce sport a été écrite en Isère ?

Pour être plus précis, c'est à Voiron, en 1906, que Joseph Michallat créait le Circuit de la Sure. Son idée était simple : proposer un aller-retour depuis le centre de Voiron jusqu’au sommet de la Grande Sure.

Première du genre, cette course exigeante, réunissant une quarantaine de courageux, alternait marche et course à pied. Inscrite au calendrier du Championnat de France dès les toutes premières éditions, la course de montagne était créée comme discipline à part entière de la course à pied au travers du Circuit de la Sure. Aujourd’hui, cette pratique est désormais dénommée sous un anglicisme bien connu : le trail.

Avides de grands espaces, d'une pratique sportive moins consumériste et plus conviviale, les traileurs sont chaque année plus nombreux à relever le défi. En 2015, plus de 200 coureurs se sont élancés en solo ou en équipe sur des sentiers inédits et souvent méconnus du grand public. Leur nombre devrait doubler en 2016 tant le profil de course et l'ambiance festive ont conquis les coureurs et accompagnateurs de toutes régions.

L’équipe de l’association organisatrice, Objectif Sure, a pris le parti de proposer une épreuve relativement exigeante sportivement (55 km, 3500 m de dénivelé positif). A ce titre, le Circuit de la Sure s’inscrit dans la catégorie des trails longs et s’adresse aux coureurs expérimentés.

http://www.circuit-de-la-sure.fr

https://www.facebook.com/circuitdelasure 

 

Autrefois, on l’appelait modestement course, ronde ou tour pédestre. Aujourd’hui, tendance oblige, on parle de trail et d’ultra trail.

En Isère, département réputé en la matière, pas moins de 120 dates hors stade figurent au calendrier de la Fédération française d’athlétisme qui chapeaute la pratique. Sans compter les trails sur neige ou mixtes, pratiqués avec des skis de randonnée.

Idéal pour découvrir une région

Accompagnateur en montagne, Régis Brosse n’est pas surpris de l’engouement que suscite ce sport de plein air : « De nombreux pratiquants viennent de la course à pied sur route, marathoniens et semi-marathoniens, mais également de la randonnée en montagne et du vélo. Le trail leur permet d’allier effort et découverte d’une région. Il y a les sensations, la vue, le plaisir. Ça monte, ça descend, c’est ludique tout en étant sportif. »

Pour satisfaire tous les publics, il existe plusieurs formats de course. Du kilomètre vertical qui conjugue courte distance et dénivelée importante aux formats classiques de 20 et 40 km, en passant par l’épreuve reine, l’ultra trail, qui propose un parcours supérieur à 80 km comme l’Echappée Belle, l’Ultratrail du Vercors ou le Grand DucQuant au summum, l’Ultra tour des 4 massifs, ce sont 169 km et 11 000 mètres de dénivelée à effectuer au départ de Grenoble. Pas sérieux s’abstenir !

Pour s’entraîner et progresser, l’idéal est de s’inscrire dans un club de la Fédération française d’athlétisme comme l’Entente Athlétique Grenoble 38 ou le CS Bourgoin-Jallieu Athlétisme, par exemple. On peut aussi s’adresser aux accompagnateurs en montagne comme ceux de Cartusiana-Courir en Chartreuse, qui proposent des entraînements spécifiques « montagne ».

Bientôt le Grand Duc

Pour l’heure, en Chartreuse, 300 bénévoles sont dans les starting-blocks à l’approche de la 27e édition du Grand Duc, éco-événement qui se disputera les 25 et 26 juin prochains. Le parcours, balisé et sécurisé, emprunte principalement les sentiers du Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée, et propose cette année un circuit de 80 km pour 5000 mètres de dénivelée à effectuer en solo ou en relais de deux et cinq personnes.

« Cette dernière formule a fait le succès du Grand Duc, confie Vinciane Le Gouic, coordinatrice de l’épreuve. Les participants viennent entre amis et s’encouragent à tour de rôleÇa met une super ambiance. » Cette année, le départ aura lieu à 5 heures depuis Saint-Hilaire-du-Touvet. Les traileurs pourront apprécier le lever de soleil sur la dent de Crolles et la vue imprenable sur le mont Blanc depuis le plateau des Petites Roches. Ça fait déjà envie !

 

Prochains rendez-vous

A voir :

Le film : "Isere terre de trail"

Publié le : 
04 avril 2016