ON SORT

EXPOSITIONS

Expositions

DU 19 AU 21 MAI

WEEK-END DU CARNET DE VOYAGE

A BEAUREPAIRE

Organisée par l’association L’Oiseau Lire et la bibliothèque de Beaurepaire, la 11e édition du Week-End du carnet de voyage vous propose de découvrir 19 carnettistes et conférenciers, et leurs plus belles réalisations, à travers ateliers, rencontres, échanges sur le thème du voyage.

Le 19 mai, le cinéma L’Oron présente C’est assez bien d’être fou, un road-movie mêlant dessins et vidéo d’Antoine Page, qui suit un réalisateur et un dessinateur dans leur périple à travers l’Europe jusqu’aux confins de la Sibérie.

 

Week-end Carnet de Voyage


04 74 54 77 67 -  Entrée gratuite au salon.

LES 20 ET 21 MAI

EXPO PHOTOS 

A SAINT-BONNET-DE-CHAVAGNE

Le magnifique château de l'Arthaudière, à Saint-Bonnet-de-Chavagne, accueille les 20 et 21 mai, l'exposition photos de Mohamed Tambo, touareg du Niger.

Cette présentation est intitulée : "Autrefois gardienne des traditions, la place de la femme touareg aujourd’hui."

Avec la présence de l’artiste.

Dédicace de son ouvrage pour enfants "Le chacal Eggour" .

En partenariat avec Yahkia Nord-Niger - Gratuit


www.chateau-arthaudiere.com

 

JUSQU'AU 22 MAI

LA BD PREND LE MAQUIS
A GRENOBLE

La BD a depuis longtemps investi le champ historique de la Seconde Guerre mondiale. Elle fut même présente durant le conflit, comme en témoigne La bête est morte !, célèbre album d’Edmond-François Calvo, publié en 1944.

Cette production foisonnante a conduit le musée de la Résistance et de la déportation à organiser une exposition dédiée au « 9e art » autour du thème du maquis, forme de résistance particulièrement développée dans notre région.

Sur une idée originale de Xavier Aumage, archiviste du musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne, « La BD prend le maquis » revient sur plus de 70 ans de création à travers planches originales, story-boards, archives et objets, gages de la place du maquis dans les représentations du conflit.

 

« La Bête est morte » présentation


Musée de la Résistance et de la Déportation - 04 76 42 38 53.

www.resistance-en-isere.fr

 

DU 25 AU 28 MAI

SALON DES ARTS
A SAINT-JEAN-DE-BOURNAY

Organisé par le Groupement des artistes saint-jeannais, le 46e Salon des arts est l’occasion de découvrir et d’échanger avec des artistes régionaux et nationaux.
 
Cette année, le salon accueille trois invités d’honneur : Johanne Carras, céramiste d’art spécialiste de la technique de raku nu, Isabelle Lecomte, photographe, et enfin Mica N’guyen, peintre.
 
Plus d’une centaine d’artistes, peintres, dessinateurs, photographes, sculpteurs ou potiers présentent leurs œuvres et abordent une large palette de styles. À noter : le vernissage de l’exposition a lieu le jeudi 25 mai, à 11 h.
 

Salle Claire-Delage - Entrée libre - 04 74 58 70 40

JUSQU'AU AU 18 JUIN 

FANTIN LATOUR
A GRENOBLE

Second temps fort de la saison du Musée de Grenoble, Fantin-Latour à fleur de peau propose de redécouvrir l’un des peintres isérois les plus célèbres du XIXe siècle.

Présentée dans un ordre chrono-thématique, l’exposition met en lumière les somptueux bouquets qui valurent à l’artiste le surnom de « peintre des fleurs » et les célèbres portraits de groupe qui firent sa renommée.

Des toiles de jeunesse, inspirées par l’intimité familiale, aux œuvres « d’imagination » sublimant la beauté féminine, se dessine le portrait d’un artiste singulier, doté d’un don d’observation exceptionnel.

L’exposition évoque également l’atelier parisien du peintre à travers des objets lui ayant appartenu et de nombreuses photographies, essentiellement des nus féminins, léguées par son épouse Victoria Dubourg au Musée de Grenoble.

 

Musée de Grenoble

 

> Un avant goût de l’exposition, « A Fleur de peau » au musée du Luxembourg

 

 

Henri Fantin-Latour avait un jardin secret, une collection de plus de 1000 clichés de « nus » qui lui servirent de modèles pour ses peintures d’imagination.

Ces photographies ont été offert au musée de Grenoble par la veuve du peintre.

 


Musée de Grenoble - 04 76 63 44 44
 

JUSQU'AU 4 SEPTEMBRE

TRIÈVES, TOURNANT DE SIÈCLE
A GRENOBLE

Depuis les années 1990, Emmanuel Breteau arpente les terres du Trièves, où il est venu s’installer.

Devenu photographe par amour pour ce territoire rural cerné par les massifs du Dévoluy et du Vercors, il porte un intérêt particulier à ses habitants, qui sont essentiellement gens de la terre.

Paysages, portraits, scènes de genre… Trièves, tournant de siècle dévoile vingt ans de photographie et témoigne d’une période charnière entre XXe et XXIe siècle.

Si les changements sont visibles, la vie est toujours là qui frémit. Sous l’intitulé Alpes Là !, l’œuvre Emmanuel Breteau côtoie « Carnet de marche », une exposition photographique d’Éric Bourret dont nous vous reparlerons bientôt.

 

Musée Dauphinois


Musée dauphinois - Entrée libre
 

JUSQU'AU 8 OCTOBRE

FIAT LUX
A VIENNE

Les musées et les fonds d’archives de Vienne mettent en lumière une sélection de tableaux, sculptures et manuscrits exceptionnels issus de leurs collections.

En raison de leur rareté ou de leur fragilité, ces œuvres sortent peu des réserves et sont souvent méconnues du grand public. Il suffit alors parfois de les isoler, de leur réserver une mise en scène et une lumière particulière pour qu’elles se laissent redécouvrir et livrent des détails inconnus jusqu’à présent : Fiat Lux!

Les précieux manuscrits et parchemins du service d’archives se dévoilent quant à eux dans la pénombre d’un petit cabinet secret in tenebris, dans l’obscurité ! 

 

Cloître Saint-André-le-Bas - Entrée libre - 04 74 78 71 06
 

 

JUSQU'AU 12 NOVEMBRE

DE SOIE ET DE PAPIER
A SAINT-ANTOINE-L'ABBAYE

L’histoire du cerf-volant commence il y a 2 500 ans en Chine et se propage dans toute l’Asie par les routes de la soie et des épices.

D’abord en peau, puis en soie, c’est à partir du Ier siècle que le papier est massivement utilisé sur des armatures en bambou, plus souple et plus résistant.

Les modèles traditionnels présentés au musée de Saint-Antoine-l’Abbaye proviennent de Chine et du Japon, mais aussi du Cambodge, d’Indonésie, de Malaisie, de Thaïlande et d’Inde.

Ils sont issus de la collection Zéphyr, la plus complète d’Europe. Constituée par Gilles Tarnier dans les années 1990, elle est aujourd’hui enrichie et entretenue par François Dubanchet, cerf-voliste isérois créateur de l’association Imagin’air.

 

Musée Saint-Antoine


Musée départemental - Entrée libre
 
Publié le : 
04 avril 2017