ON SORT

EXPOSITIONS

Expositions

LES 17 ET 18 MARS

15e RENDEZ-VOUS D'ART POSTAL

ET D'ARTISANAT A VIENNE

l'Association "Une vie, un arbre" organise, les 17 et 18 mars son 15e rendez-vous d’art postal et d’artisanat.

L’art postal est une forme artistique originale qui utilise les divers composants de la correspondance postale ainsi que les services de la poste. 

L’enveloppe devient un support d’expression artistique. Le timbre et l'adresse participent aussi, bien souvent, de l'oeuvre.  Les courriers d'Art Postal adressent un message tout autant par le texte que par l’image.

Au programme : rencontres avec des passionnés d’art postal, ateliers fusing et origami, animations musicals avec l’ensemble TM2s sur le marché de Vienne…

Toutes les enveloppes d'artistes exposées et les objets artisanaux seront vendus au profit d’associations s’occupant d’enfants malades : l’Association philanthropique de parents d’enfants leucémiques, docteur CLOWN, Musigones  et Rêves isère.

 

Programme complet
 


Salle des fêtes, place Miremont. Entrée gratuite  - 06 76 51 76 28

Contactez par  mail

 

JUSQU'AU 31 MARS 

DANS LES PAS DE TERRASSE
AU GRAND-LEMPS

En avant première du 3e festival consacré au compositeur d’opérette Claude Terrasse, une exposition intitulée « Dans les pas de Terrasse » lui est consacrée à la médiathèque la Fée verte.

Le festival se tiendra, quant à lui, les 28 et 29 avril, avec la présentation de l’opéra bouffe la Fiancée du scaphandrier (paroles de Franck Nohain, musique de Claude Terrasse) interprété par l’ensemble Kaïnos, avec la participation de la chorale Lempsichœur et la Musique des Terres froides.

 

Billetterie


Contact : 07 83 17 31 68 

JUSQU'AU 23 AVRIL

GÉNÉRATION PAYSAGES
A BOURG-D'OISANS

S’appuyant sur la mise en perspective d’images anciennes et de photos récentes d’un même site, cette exposition vous permet de découvrir l’évolution des paysages de l’Oisans : glaciers, vallées, hameaux… 

Ces clichés racontent les évolutions climatiques, mais aussi les relations qu’entretient l’homme avec son territoire, sa manière d’occuper la montagne et l’empreinte qu’il laisse sur la nature, en fonction des changements d’activités liés au tourisme ou à l’exploitation des ressources. Certains changements sont très visibles.
 
D’autres, plus subtils, sont les signes avant-coureurs (que le temps confirmera ou infirmera) de mutations que nos enfants constateront dans deux, dix ou cinquante ans…
 

Musée des minéraux et de la faune des Alpes


Musée des minéraux et de la faune des Alpes - 06 32 99 33 99
 
  • benjamin roubaud

DU 18 MARS AU 2 AVRIL 

BENJAMIN ROUBAUD ET LA CARICATURE

A LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ

Publié le 16 février 2017

Le service d’animations culturelles de La Côte-Saint-André organise, du 18 mars au 2 avril, une exposition de portraits et de caricatures, signés de Benjamin Roubaud, un contemporain d’Hector Berlioz qui illustra les journaux satiriques de l’époque aux côtés de Daumier et Granville. 

Ces portraits inédits sont le fruit des recherches d’un Côtois, Pierre Quiblier, collectionneur infatigable, passionné par la vie d’Hector Berlioz et ses contemporains, biographes et caricaturistes.

Une conférence est également proposée par Pierre Quiblier, « Berlioz et ses contemporains », le samedi 25 mars à 15 h 30, salle Davaud.                     


La Côte-Saint-André : hôtel de ville, salle Jongkind. 

Ouvert tous les jours du mardi au dimanche de 14 h 30 à 18 h 00.

DU 18 MARS AU 18 JUIN 

FANTIN LATOUR
A GRENOBLE

Second temps fort de la saison du Musée de Grenoble, Fantin-Latour à fleur de peau propose de redécouvrir l’un des peintres isérois les plus célèbres du XIXe siècle.

Présentée dans un ordre chrono-thématique, l’exposition met en lumière les somptueux bouquets qui valurent à l’artiste le surnom de « peintre des fleurs » et les célèbres portraits de groupe qui firent sa renommée.

Des toiles de jeunesse, inspirées par l’intimité familiale, aux œuvres « d’imagination » sublimant la beauté féminine, se dessine le portrait d’un artiste singulier, doté d’un don d’observation exceptionnel.

L’exposition évoque également l’atelier parisien du peintre à travers des objets lui ayant appartenu et de nombreuses photographies, essentiellement des nus féminins, léguées par son épouse Victoria Dubourg au Musée de Grenoble.

 

Musée de Grenoble

 

> Un avant goût de l’exposition, « A Fleur de peau » au musée du Luxembourg

 

 

Henri Fantin-Latour avait un jardin secret, une collection de plus de 1000 clichés de « nus » qui lui servirent de modèles pour ses peintures d’imagination.

Ces photographies ont été offert au musée de Grenoble par la veuve du peintre.

 


Musée de Grenoble - 04 76 63 44 44
 

JUSQU'AU 22 MAI

LA BD PREND LE MAQUIS
A GRENOBLE

La BD a depuis longtemps investi le champ historique de la Seconde Guerre mondiale. Elle fut même présente durant le conflit, comme en témoigne La bête est morte !, célèbre album d’Edmond-François Calvo, publié en 1944.

Cette production foisonnante a conduit le musée de la Résistance et de la déportation à organiser une exposition dédiée au « 9e art » autour du thème du maquis, forme de résistance particulièrement développée dans notre région.

Sur une idée originale de Xavier Aumage, archiviste du musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne, « La BD prend le maquis » revient sur plus de 70 ans de création à travers planches originales, story-boards, archives et objets, gages de la place du maquis dans les représentations du conflit.

La présentation dans le Dauphiné Libéré : ici

« La Bête est morte » présentation


Musée de la Résistance et de la Déportation - 04 76 42 38 53.

www.resistance-en-isere.fr

 
Publié le : 
03 mars 2017